Tout savoir sur la simulation du prêt à taux zéro

   Blog crédit 1 Comments

Le prêt à taux zéro (PTZ) permet aux emprunteurs de financer l’achat de leur première résidence principale. Il s’agit d’un prêt complémentaire, dont le taux d’intérêt est équivaut à 0 %. De ce fait, l’emprunteur ne remboursera que les sommes empruntées. Cet article donne quelques informations sur le PTZ et la méthode de le simuler.

Le fonctionnement du PTZ

Avant de faire une simulation de prêt à taux zéro, il vaut mieux connaître son fonctionnement. En effet, le prêt à taux zéro (PTZ) est une aide provenant de l’État. Il sert à financer une partie de l’achat ou de la construction de la résidence principale du demandeur. Pour l’obtenir, l’emprunteur devra remplir un certain nombre de conditions. En effet, il doit être un primo-accédant.

Cela veut dire que l’emprunteur ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale. Cette condition s’applique pendant les deux années précédant la demande de crédit. Cependant, cette condition n’est pas exigée pour certains particuliers. Il peut s’agir des titulaires de la carte d’invalidité précisant l’incapacité de travailler. Les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés ou de l’allocation de l’enfant handicapé y figurent aussi.

L’emprunteur doit aussi avoir des ressources à un certain plafond. Ce plafond dépend des charges et du lieu du logement.

Les critères à prendre en compte pour simuler le PTZ

Le prêt à taux zéro n’est pas destiné à tous et à tout type de résidence. Le simulateur de PTZ est basé sur des paramètres bien précis. Cela permet de connaître si l’emprunteur est éligible ou non au PTZ. Cela sert aussi à définir ses modalités de remboursement. Pour faire la simulation de PTZ, le simulateur se repose sur quelques éléments. En effet, il s’appuie sur la zone géographique du logement que l’emprunteur souhaite acquérir.

Les plafonds de ressources exigés varient en fonction de la commune où se trouve le logement. La simulation s’effectue aussi avec la composition du foyer. Le nombre de personnes dans le logement fera changer le montant du PTZ. La simulation se réalise aussi avec les ressources du foyer. Cela signifie que le simulateur se fonde sur le revenu fiscal de référence. On pourra ainsi déterminer si l’emprunteur est éligible ou non au PTZ.

Le simulateur se base également sur le coût de l’opération souhaitée.

Les autres informations à retenir sur la simulation

Les simulateurs en ligne que proposent les organismes financiers sont tous relativement identiques. Ils présentent un formulaire que le souscripteur devra remplir. Dans ce formulaire, les renseignements requis sont souvent le projet. Cela peut être l’acquisition immobilière, l’achat d’une voiture ou la rénovation d’un logement. Le souscripteur doit ensuite préciser le montant demandé et la durée du prêt.

Certains simulateurs proposent aussi au souscripteur de fixer lui-même ses mensualités selon ses revenus. Le simulateur affiche rapidement le calcul de prêt en montrant le montant qu’on peut emprunter. À cela s’ajoutent les mensualités qu’on devra payer. Le simulateur fournit aussi le taux d’intérêt ainsi que le montant de ces intérêts. Par ailleurs, la simulation est un service gratuit et sans engagement.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *