Petit crédit : quelles précautions prendre ?

   Blog crédit 2422 Comments

Les petits crédits sont des moyens de financements très appréciés par les ménages. Ils leur permettent de faire face aux différentes dépenses de la vie quotidienne. Il peut être une véritable bouffée d’oxygène pour les foyers qui ont besoin d’un coup de pouce financier. Toutefois, avant de penser à en souscrire un, il convient de prendre certaines précautions. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises.

S’informer sur le type de prêt à souscrire

L’opération consiste à déterminer si vous voulez opter pour un crédit affecté ou un prêt personnel. Cela revêt toute son importance. Si vous souhaitez acquérir un bien précis ou payer un service donné, c’est la première solution qui est la plus adaptée à votre projet. Il offre plus de sécurité à l’emprunteur. Il en est ainsi de la possibilité de refuser l’équipement qui vous est livré s’il ne répond pas à vos exigences.

Un autre avantage de ce type de financement est le fait que le remboursement ne commence qu’à partir de la réception du bien.

Par contre, si vous voulez plus de liberté dans l’utilisation des fonds, il est préférable de se tourner vers la seconde proposition. Un petit crédit sans justificatif vous permettra de financer plusieurs types de projets. Il n’est pas nécessaire de justifier les dépenses effectuées.

Lire attentivement son contrat

Il faut prendre le temps de scruter les différentes clauses de votre contrat. C’est une manière de connaître toutes vos obligations et vos droits. Parmi les points auxquels on doit accorder une importance majeure, on a :

  • Le TAEG ou le taux annuel effectif global : il aura une influence considérable sur le coût total du prêt,
  • Le droit de rétractation : il doit être prévu dans le contrat,
  • La durée du prêt,
  • Les modalités de remboursement,
  • La possibilité d’un paiement par anticipation, etc.

En règle générale, l’emprunteur dispose d’un délai de 14 jours calendaires après la signature du contrat pour se rétracter.

Procéder à une comparaison des offres

En matière de crédit, il faut éviter de foncer tête baissée sur la première proposition qui vous est faite, aussi alléchante qu’elle puisse être. Il faut prendre le temps d’analyser chaque suggestion et de les confronter. Pour ce faire, le plus simple consiste à utiliser un comparateur de crédit en ligne. C’est une manière d’avoir toutes les informations concernant une ou plusieurs offres. Vous pourrez ainsi choisir celle qui correspond le mieux à votre situation. À noter que cet outil est totalement gratuit et ne vous engage en rien.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *