La Blockchain : pour vos transactions en ligne

   Blog crédit 1 Comments

Les crypto-monnaies font références à des monnaies virtuelles. Son utilisation a pris de l’ampleur de temps en temps depuis sa création. En raison de ces monnaies en ligne, il peut arriver des contrefaçons ou des arnaques du fait que les transactions ne concernent ni banques, ni l’Etat. Il faut, dans ce cas, une technologie pour protéger et sécuriser ces transactions. Donc, la Blockchain a été créée.

Qu’est-ce qu’on entend par Blockchain ?

La Blockchain a été créée en 2008 par Satoshi Nakamoto qui est un développeur ou groupe de développeurs anonyme. Elle trouva la naissance avec le fameux Bitcoin. Elle est une technologie dépendante de la cryptomonnaie. Du coup, l’usage de la Blockchain connait une évolution. La blockchain est un mode de stockage et de transmission de données. Elle se présente sous forme de blocs liés les uns aux autres. Son utilisation est protégée par cryptographie. Une base de données regroupe l’ensemble des transactions effectuées par ses utilisateurs. Les informations sont stockées, puis une vérification sera faite. Elles sont groupées en une série de blocs qui forme une chaîne, d’où la Blockchain. Elle peut être publique ou privée.

La Blockchain : comment fonctionne-t-elle ?

Avec les Blockchains, il vous sera possible d’échanger des titres programmables tels que monnaies, actions ou tokens. Les échanges se font en l’absence de l’Etat ou de la banque. Quand un utilisateur décide de faire une transaction avec un particulier, celle-ci est intégrée à un bloc. Ce dernier regroupe toutes les transactions faites en même temps. Accédez à crypto-monnaie.xyz pour en savoir plus sur la Blockchain. Des nœuds du réseaux effectuent la validation ou non de toutes les transactions du bloc, via des calculs mathématiques complexes. Ces nœuds ou mineurs sont des utilisateurs de la Blockchain. Une transaction sera intégrée définitivement au bloc au cas où plus de 50% des nœuds l’auraient validé. Lorsque les mineurs auront fini la vérification de toutes les transactions du bloc, elles seront datées et viendront se greffer à la Blockchain. Alors, il aura lieu les transactions nouvellement vérifiées.

En général, il ne suffit que quelques minutes pour que ce processus soit complet. Pour le cas de Bitcoin, une dizaine de minutes sera nécessaire. Et pour l’Ethereum, plus ou moins 15 secondes peuvent suffire.

Les atouts et les inconvénients de la Blockchain

La Blockchain présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Avec elle, votre transaction présente de la vitesse. Seulement, quelques minutes suffisent pour qu’une transaction soit totalement validée. Cette validation sera rapide, en conséquence de la taille d’un bloc. En Blockchain, il n’existe pas d’intermédiaire. C’est donc bénéfique pour les utilisateurs car les frais de transaction sont suffisamment réduits, dans le cadre du secteur financier. Vous êtes aussi en sécurité avec les Blockchains. Les risques de malversation sont rares. Un grand nombre d’utilisateurs autonomes vérifient chaque échange de données qui leurs sont intégrées. Il sera impossible de rencontrer une attaque informatique. Pourtant, cette nouvelle technologie est bien compliquée. Il faut vous familiariser avec un nouveau langage et un nouveau mode d’utilisation. Les travaux de son développement sont encore en cours. La Blockchain consomme énormément d’énergies. De ce fait, les réseaux seront vite saturés en cas d’utilisation massive par un trop grand nombre d’utilisateurs.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *